VU D’AILLEURS – Gina Rippon, professeure d’imagerie cérébrale cognitive de l’Université d’Aston à Birmingham, démonte les pseudo-recherches scientifiques qui, à partir de données scientifiques, suivent un raisonnement erroné pour démontrer qu’hommes et femmes sont différents.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici