VU D’AILLEURS – Gina Rippon, professeure d’imagerie cérébrale cognitive de l’Université d’Aston à Birmingham, démonte les pseudo-recherches scientifiques qui, à partir de données scientifiques, suivent un raisonnement erroné pour démontrer qu’hommes et femmes sont différents.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici