En France, ce pesticide reconnu comme “cancérigène probable” a été interdit en 1990. Pourtant, il a fallu attendre 1993 pour qu’il soit définitivement proscrit aux Antilles. Plus de quinze ans après les Etats-Unis… L’Etat aurait-il cédé au lobbying de la filière de la banane aux dépens de la santé publique ?  “Complément d’enquête” revient sur le scandale du chlordécone.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici