Depuis que le Washington Post a fait son portrait, Naomi Seibt fait l'objet de dizaines d'articles en Europe et aux Etats Unis. Selon une enquête du média d'investigation allemand Corretiv, elle est en fait l'arbre qui cache la forêt des climato-sceptiques.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici