Les deux établissements de l’Oise, concerné par au moins 18 cas de contamination, craignent de manquer d’effectifs pour faire face à l’épidémie et assurer leur travail quotidien.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici