Une source proche du dossier a indiqué au « Monde » qu’aucun lien n’avait été établi entre les cas de ce foyer de contamination et une unité militaire ayant participé aux rapatriements de Chine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici