Dans “Contes Immoraux – Partie 1: Maison Mère”, actuellement en tournée en France, l’artiste performeuse Phia Ménard, seule sur scène, construit une maison en carton qui est détruite en quelques minutes quand la pluie se met à tomber, métaphore sidérante du réchauffement climatique.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici