Le préfet de l’Oise, le sous-préfet de Senlis, le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) ainsi que son chef de cabinet viennent d’être placés à l’isolement, après avoir été en contact avec l’édile de Crépy-en-Valois.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici