Après trois semaines de blocage du trafic ferroviaire dans tout le pays, le gouvernement canadien a ouvert une négociation avec plusieurs chefs de la nation Wet’suwet’en, opposés à la construction d’un gazoduc. Si un premier accord a été annoncé, rien n’indique que le conflit soit réglé.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici