Le directeur des études du prestigieux lycée Volta de Milan a convoqué la littérature italienne, riche en évocations de la peste, pour mettre en garde contre la psychose née de l’épidémie de coronavirus en Lombardie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici