Avec l’augmentation rapide du nombre de cas, la prise en charge dans les établissements et les tests de dépistage seront réservés aux cas jugés graves.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici