Conséquence positive de l’épidémie de Covid-19 et du ralentissement de l’économie chinoise : la pollution a chuté en février. Les émissions mondiales de CO2, ainsi que celles de dioxyde d’azote, ont baissé d’au moins 6% sur les deux premières semaines. Et cette amélioration peut s’observer du ciel, grâce aux satellites de la Nasa.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici