Autrefois capitale asiatique du luxe, de la mode et de l’hôtellerie haut de gamme, l’ex-colonie britannique souffre de la disparition des touristes chinois en raison des tensions politiques et de la crise sanitaire due au coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici