Dans cette ville de l’Oise, « personne ne va travailler après les mesures prises par la préfecture ». Seules les pharmacies ne connaissent pas la crise.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici