Entre 1918 et 1919, la maladie tua plus de 50 millions de personnes dans le monde. Mais cette mortalité a été systématiquement masquée, en pleine Première guerre mondiale.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici