C’est dans la fosse des Mariannes, l’un des endroits les plus profonds du monde, que l’on a retrouvé cette nouvelle espèce d’amphipode, contaminée avant sa découverte par du polyéthylène téréphtalate, un polymère qui compose notamment les bouteilles d’eau.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici