Dans la ville de l’Oise touchée par l’épidémie, les patients fuient l’hôpital où était passé le premier patient mort des suites de la maladie. Les médecins de ville croulent sous les demandes de rendez-vous.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici