TÉMOIGNAGE – Après s’être rendue au Japon, qui n’était pas considéré comme un pays à risque, notre journaliste a été prise en charge par le Samu. Plus de peur que de mal.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici