Pour Sébastien Soriano, le patron du régulateur des télécoms, « l’enjeu n’est pas d’être pour ou contre la technologie, ni d’opposer la 5G à la question environnementale, mais de construire les conditions pour que la technologie, qui est la plupart du temps neutre, se développe dans le sens que l’on veut ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici