Alors que le mouvement social contre la réforme des retraites lui a coûté 200 millions d’euros, l’an dernier, la régie craint désormais l’épidémie de Covid-19.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici