L’éventualité d’une virulence modifiée du SARS-CoV-2, évoquée par une publication chinoise, n’est à ce jour pas confirmée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici