Une Drômoise et un Ardéchois ont été tirés au sort pour participer à la Convention citoyenne sur le climat. Une fois par mois, ils se réunissent à Paris et tentent de trouver des solutions concrètes pour préserver l'environnement. Une mission délicate, qu'ils n'abordent pas de la même manière.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici