Alors qu’un premier cas a été recensé le 24 février, le pays le plus peuplé d’Afrique est considéré comme vulnérable en raison de sa forte densité démographique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici