Le recul s’explique notamment par une baisse record des rejets liés au charbon dans l’Union européenne et aux Etats-Unis. La Chine est désormais responsable de la moitié des émissions globales liées à cette énergie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici