Entre les congrès internationaux, les missions de terrain et les calculs informatiques, les chercheurs, souvent entre deux avions, ne sont pas exemplaires en termes d’émission de CO2. Certains d’entre eux prennent le problème à bras-le-corps.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici