Les nouveaux traitements étant généralement plus chers, avant de décider de les rembourser, il faut s’assurer qu’ils apportent réellement un «plus» thérapeutique.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici