Editorial. Confrontée à de très fortes turbulences économiques, conséquences de la propagation du virus, l’Union européenne doit se donner les moyens de réagir. Et se souvenir que lors de précédentes crises, elle a payé cher ses hésitations.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici