Le stockage « transitoire » d’ordures mises en balles sur vingt-trois sites, en raison de la saturation des centres d’enfouissement corses, exaspère les riverains et fait de la gestion des déchets un sujet de campagne.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici