Pour les experts, la crise financière déclenchée par le coronavirus et la chute du pétrole constitue une « correction » après des mois de hausse. Elle ne met pas moins en danger l’économie mondiale.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici