La start-up tricolore, qui entend démocratiser la croisière individuelle, achète Scansail, un concurrent allemand, et poursuit sa croissance.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici