Selon des chercheurs belges et hollandais, une contamination sur deux pourrait être due à des personnes qui ne présentent pas ou peu de symptômes.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici