L’effondrement des cours de l’or noir, qui intervient dans un marché déjà saturé, va pénaliser les trois principaux pays producteurs. Un « jeu de roulette russe » qui plonge le monde dans la crise, analyse Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici