Le président chinois a effectué mardi sa première visite à Wuhan, montrant sa confiance dans l’endiguement de l’épidémie. Mais la seconde économie mondiale reste grippée et renforce ses contrôles dans les grandes villes.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici