Neuf ans après l’accident nucléaire de Fukushima, Tokyo peine à trouver une solution pour gérer les déchets radioactifs et envisage de les stocker, temporairement, dans le village d’Okuma, situé près de la centrale de Fukushima Daiichi.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici