Craignant un mouvement de panique lors de l’activation de cette nouvelle étape, qui paraît inexorable, l’exécutif tente de minimiser sa portée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici