La commune, dont le centre-ville reste encore tourné vers les voitures individuelles, expérimente depuis plusieurs mois la gratuité partielle des transports publics, les samedis et lors des pics de pollution.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici