Le texte signé par le premier ministre japonais, qui concrétise une aspiration ancienne du Parti libéral-démocrate au pouvoir, est critiqué pour le flou des critères de mise en place des mesures d’exception.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici