Le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris estime que les équipes sont « prêtes », même si « ce serait mentir que de prétendre qu’on aborde cette épidémie dans les meilleures conditions ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici