Inquiets de voir leur environnement fondre de plus en plus vite, les Inuits sont perplexes devant l’arrivée massive de paquebots de touristes (47 navires en deux mois l’été dernier), qui se bousculent pour voir glaciers et ours polaires avant que tout n’ait disparu… tout en polluant.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici