Les cas peu graves et les pathologies non urgentes ne doivent pas encombrer un système de soins sous tension.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici