A l’instar des cafés, des salles de sport ou des sex clubs néerlandais, les échoppes fournissant du cannabis sont contraintes de fermer durant au moins trois semaines.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici