DÉCRYPTAGE – Si l’on transpose cette dynamique exponentielle sur les cas nécessitant un lit dans un service de réanimation, nous allons passer de 300 cas actuellement à 5000 dans deux semaines.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici