En Equateur, le gouvernement cède petit à petit sa forêt vierge aux compagnies pétrolières. La jungle amazonienne va-t-elle laisser la place aux puits de pétrole ? Ce serait compter sans Nemo, « la gardienne de la forêt » dont « Envoyé spécial » fait le portrait le 12 mars 2020. A la tête d’un mouvement de résistance, elle a fait plier l’Etat.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici