Le président de la République a évité lundi de prononcer le mot de confinement et a limité la mesure à deux semaines, semblant édulcorer des mesures qui ne sont guère différentes de celles adoptées en Italie ou en Espagne depuis quelques jours.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici