Pierre Rabhi revient dans ce deuxième épisode sur les raisons qui ont motivé son départ d’Oran pour la France. À l’âge de 22 ans, en pleine guerre d’Algérie, il gagne d’abord Paris, puis opère son “retour à la terre” dans les Cévennes ardéchoises.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici