A l’arrêt, les grandes institutions musicales internationales jouent la carte du numérique en proposant de nombreux concerts et opéras gratuits, autant d’évasions possibles pour les oreilles confinées des mélomanes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici