La diminution drastique du nombre de déplacements fait baisser la pollution. Conséquence : la qualité de l'air s'améliore. Ceci permet également de limiter les facteurs aggravants pour les personnes ayant des problèmes respiratoires. Un bon point en cette période de pandémie de coronavirus.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici