Bruxelles va aussi étudier la création d’obligations européennes destinées à financer la relance économique. Autre piste de travail : la possibilité d’utiliser le Mécanisme européen de stabilité, doté de 410 milliards d’euros.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici