Le projet de loi qui reporte le second tour du scrutin devait être examiné mercredi en conseil des ministres. Il concernera les 4 922 communes dont les conseillers municipaux n’ont pas été entièrement désignés dès le premier tour.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici