Depuis mardi, les Français sont invités à rester chez eux et limiter drastiquement leurs déplacements. Mais un strict respect des consignes ne signe pas pour autant l’arrêt de la solidarité.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici