Eux ont passé jusqu’à soixante-douze jours coupés du monde, à 200 mètres sous la surface de l’eau. Leurs témoignages, que « Le Monde » a recueillis, mêlent traits d’humour et appel à la discipline.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici